Le marché de l’immobilier dans la ville rose

De plus en plus de particuliers optent actuellement pour un investissement immobilier à Toulouse. Non seulement c’est une ville agréable, mais elle propose également un large panel de possibilité en la matière.
En outre, les conditions d’emprunts actuels sont très intéressantes. Ce qui pousse davantage d’investisseurs à se lancer. Mais qu’en est-il réellement du marché de l’immobilier dans cette partie de la France ? Quels sont les bons à savoir avant de vous lancer ? Le point.

La fourchette des prix

La tendance est à la hausse dans toute la France, voire partout en Europe depuis quelques années. À cause de la chute du marché des crédits immobiliers, de plus en plus de demandes se font à Toulouse. Ce qui pousse les propriétaires à vendre plus cher.
Si dans la capitale et les autres grandes agglomérations françaises, les prix affichés sont de 10 000 euros/m2 en moyenne, à Toulouse, les biens se négocient encore entre 3 500 et 5 000 euros en fonction des quartiers, du type de bien, de sa taille et de son emplacement. Avec les conditions d’emprunts actuels, vous pouvez acheter plus grands, sans vous endetter davantage par rapport à 2009.
C’est valable aussi bien pour ceux qui souhaite diversifier leur patrimoine que pour les primo ascendants. Pour information, le crédit immobilier peut être attaché à des travaux de rénovation de bien si ces derniers s’accompagnent de l’achat de l’immeuble à réhabiliter en question.

Les investissements les plus tendance

Comme partout en France, vous avez le choix entre plusieurs types d’investissements immobiliers à Toulouse. Sur place, vous avez notamment des prestataires en gestion locative à Toulouse qui ont de plus en plus le vent en poupe ces dernières années. Et pour cause, les placements de ce type permettent non seulement de rentabiliser rapidement les biens, mais également de profiter de quelques avantages fiscaux. Si vous respectez entre autres les conditions d’application des dispositifs de défiscalisation de toute sorte, vous pourriez minimiser vos charges annuelles de près de 30 000 euros.
Outre les investissements locatifs, il y a également l’achat pour revente pour ceux qui n’ont pas besoin de liquidité immédiate. Ce genre de placement immobilier est fait pour durer plusieurs années. Il faut au minimum une maturité de placement de 6 ans avant la revente pour espérer un revenu conséquent.

Les SCPI sont aussi très prisés en Toulouse depuis quelques années. Non seulement ce sont des placements classiques et pratiques, mais ils promettent également une rentabilité de 8 % net annuel. Plusieurs agences sont justement disponibles dans la ville rose qui vous propose un grand parc immobilier dont justement les SCPI Pinel pour toujours profiter de quelques avantages fiscaux.
Pour diversifier votre patrimoine immobilier, vous pouvez également investir dans les façades d’hôtels, dans les terrains nus, etc. Tout est une question de gout et de besoins.

Les avantages d’investir à Toulouse

Investir à Toulouse constitue une jolie alternative pour réaliser votre investissement immobilier qu’il s’agisse du premier ou des autres. C’est, à présent, une ville tendance. De plus en plus de ménages français comptent s’y installer pour s’évader du rythme infernal de la capitale, tout en profitant d’un certain confort. C’est en outre une ville agréable et conviviale où il faut bon vivre.
Comme susmentionné, à Toulouse le prix de l’immobilier n’a pas encore flambée. Ce qui ne saurait durée. Si à Paris, le prix du m2 affiché est de 10 000 euros en moyenne, ici, les biens se négocient à 3 000 euros environ. De quoi vous laisser tout de même une certaine marge de manœuvre.

Toulouse est également une ville touristique qui attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs en quête d’un logement pour quelques semaines. Vous avez donc plusieurs alternatives d’investissements possibles. De quoi minimiser les risques de votre placement.

Comment choisir son bien idéal ?

Mais attention, la rentabilité et la réussite de votre placement à Toulouse dépendent aussi de votre manière de choisir votre investissement. Contrairement aux idées reçues, il s’agit de bien plus que d’une affaire de goût. C’est d’autant plus le cas si vous comptez réaliser un placement locatif. Vous devez penser aux besoins de vos locataires et aux arguments qui pourraient les décider : l’emplacement du bien, la surface, sa qualité et son confort, etc.

Pour tout investissement dans la pierre, vous ne devez pas uniquement vous attarder sur les caractéristiques de la maison uniquement. Vous devez aussi prendre en compte son environnement : infrastructures en tout genre, les commerces, le niveau de sécurité, le voisinage le calme, etc. Ces détails peuvent impacter aussi sur la valeur de votre bien à la revente.
Pour minimiser les dépenses pour votre investissement, l’accompagnement et les conseils d’un courtier dans le choix de votre bien idéal ne seraient pas du luxe. Il saura vous proposer un immeuble dans un quartier qui n’est pas encore en vogue, mais qui ne saurait tarder à l’être pour les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *