Investir dans le local commercial : le secret de rentabilité

investir-local-commercial

C’est l’un des investissements le plus rentable dans le domaine de l’immobilier. En plus d’être productif, ce type d’investissement est sécurisé et est faite pour durer. On peut dire que c’est un placement plus que judicieux. Mais que faut-il savoir sur ce mode de placement et comment faire pour assurer sa rentabilité?

Bien cibler les locataires

cibler-locatairteLe choix du locataire est primordial lorsqu’il s’agit d’un local commercial. Le principal cible est un locataire exerçant une profession libérale qu’il s’agisse d’une personne physique ou d’une personne morale. Par ailleurs, ces locataires doivent être attachés à son lieu d’exploitation. Cela est nécessaire car si ce n’est pas le cas, il peut revendre ses fonds de commerce et donc on pourrait changer plusieurs fois de locataire ou même ne pas en avoir. Ce qui présente un grand risque de perte. Vous devez également vous assurer de la solvabilité de votre locataire, en exigeant des informations sur les activités exercées et en exigeant une assurance risque habitation ou une assurance multirisque.

Bien choisir la localité

choir-localiteAprès le choix de locataire vient alors le choix de l’emplacement. En effet, l’emplacement aura forcément un effet sur la rentabilité de la location. Si un local est bien placé, les clients peuvent se l’arracher à prix d’or. Le mieux est alors de privilégier un local où il y a une forte concentration populaire. Ce qu’il faut retenir ce sont les meilleures adresses au centre ville, près du métro, ou près d’un arrêt de bus. Coté chiffre, plus le chiffre d’affaire du locataire sera élevé plus le loyer sera conséquent.

Prendre compte de l’existence des garanties

prendre-compte-garantiDans le contrat de location d’un local commercial, il y a une clause qui stipule l’exigence de garanties. La garantie peut être l’équivalent d’un ou deux mois de loyer ou bien un ou deux trimestres selon les clauses du contrat. C’est toute la beauté de ce type d’investissement. Mais cela peut aussi présenter un risque car peu de locataire peut fournir deux ou trois mois de loyer. En plus des loyers, le locataire doit aussi présenter comme garantie les états des deux derniers exercices. Avec ces procédures, le propriétaire aura alors assurance de l’activité du locataire. Ceci permettra une location à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *